Tanger Voyages immobiles

Only Lovers Left Alive, Jim Jarmusch

tanger-01

Voilà une rubrique pour laquelle je n’avais pas encore de matière, mais qui est très importante pour moi dans mon rapport au voyage. C’est le fameux « traveling without moving ». Car on peut tout à fait se laisser embarquer dans un voyage à la suite d’un film, d’une expo, ou d’un livre, tout ça grâce à la magie d’une ambiance. Qui n’a pas eu envie d’aller à New York après avoir vu Taxi Driver ou Manhattan ? De se perdre comme Bill Murray dans Tokyo ? De se rendre à Beyrouth après avoir visionné Caramel ? Moi, en tout cas, il n’est pas rare que je sorte d’un film ou d’un livre en disant « Et si on allait … ? »

Ça n’a donc pas raté quand je suis allée voir Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch.

Promis, pas de spoiler.

Je vous dirai juste qu’autour des deux formidables acteurs principaux, Tilda Swinton et Tom Hiddleston, il y a deux autres stars : Detroit et Tanger. Tout se passe de nuit, les ambiances et la photo de ce film sont incroyablement travaillées et raffinées. Et ça confirme mon envie d’aller découvrir Motor City, cette ville qui semble hésiter entre s’effondrer et se relever, capturée par la série photos d’Yves Marchand et Romain Meffre. Et de retourner à Tanger, retrouver sa lumière et ses ruelles, son port et ses cafés.

Et vous, ça vous parle ce « travelling without moving «  ?

only-lovers-left-alive-01 only-lovers-left-alive-02

© Pandora Film – Exoskeleton Inc only-lovers-left-alive-03

© Pandora Film – Exoskeleton Inc

The Ruins of Detroit / Yves Marchand & Romain Meffre

08 24 26

Tanger, la nuit tanger-02 tanger-03 tanger-04 

You Might Also Like

3 Comments

  • Avatar
    Reply
    Foley
    27/03/2014 at 17 h 52 min

    Définitivement encore plus envie d’aller à Détroit très vite après avoir vu le film ! Et découvrir Tanger pour la première fois aussi.

    • Mzelle-Fraise
      Reply
      Mzelle-Fraise
      27/03/2014 at 17 h 54 min

      Mais oui ! Moi, ça ne me quitte pas depuis :)

  • Reply
    My Sweet Pepper Land - Vagabonderie blog voyage
    14/05/2014 at 16 h 13 min

    […] Traveling without moving : Only Lovers Left Alive, Jim Jarmusch […]

  • Leave a Reply