États-Unis louisiane roadtrip

Road trip Louisiane : St. Francisville et Natchez

stfrancisville-01

Après avoir passé la nuit dans une plantation presque hantée, il était temps de reprendre la route.

separateur

Premier arrêt, la jolie et minuscule Saint Francisville.

separateur

Fondée en 1809, sur une proéminence au bord du Mississippi, nombreuses de ses maisons sont inscrites au National Register of Historic Places. Un joli arrêt le long du fleuve, parfait pour se dégourdir les jambes et bavarder avec les habitants qui, fiers de leur maison, se font souvent un plaisir de vous parler de leur bourgade.stfrancisville-02 stfrancisville-03 stfrancisville-04 stfrancisville-05 stfrancisville-06 stfrancisville-07

separateur

Second arrêt : Natchez.

separateur

Alors ici, on change d’état : nous sommes dans le Mississippi. Natchez, c’est le home of the Blues.

En 1728, les Natchez, tribu indienne qui habitait ce territoire, firent mine d’accepter l’occupation des colons français. Un an plus tard, ils se retournèrent contre leurs envahisseurs, les massacrèrent et les capturèrent. Ça ne pouvait pas bien se terminer… les colons ne tardèrent pas à répliquer, les Natchez furent capturés et vendus comme esclaves à Saint-Domingue, et les représailles qui suivirent contribuèrent à l’extinction des Natchez comme tribu organisée. Un nom de ville bien lourd de sens et d’histoire… comme souvent dans cette région.

natchez-01

Vue de l’Eola Hotel, seul « gratte-ciel » de Natchez

Alors, que fait-on à Natchez ? On ne rate pas la visite de la maison de William Johnson, homme libre de couleur, barbier, propriétaire d’esclaves, qui a consigné de 1835 à 1861 les menus ou plus importants détails de sa vie dans un journal. C’est un témoignage rare et très intéressant, à ne pas manquer, surtout après de nombreuses visites de plantations, qui donnent souvent le même point de vue… blanc. (State Street)

Et il y a également la galerie photos de la First Presbyterian Church. Ici le parquet grince, vous serez probablement les seuls visiteurs, et on vous ouvrira peut-être même la porte avec étonnement :) Une collection de 500 photos, retraçant la vie au bord du fleuve où les steamboats défilaient. Une chouette visite pour les amateurs de photo. (400 State Street)

separateur infos-02

Où boire un verre en écoutant de la musique ? 

Au saloon ! En longeant le fleuve, vous trouverez le Under the Hill saloon, du rock, du blues, du live. Et c’est bien ! (25 Silver Street)

Où manger ?

Des ribs au Biscuits and Blues (315 Main Street), un petit déj très copieux au Natchez Coffee Company (509 Franklin Street)

separateur

natchez-02

Bye bye Natchez ! 

separateur

Retrouvez le premier, le second et le troisième épisode de ce road trip et les billets sur la Nouvelle-Orléans

You Might Also Like

2 Comments

  • Avatar
    Reply
    MamzelDree
    26/08/2015 at 19 h 34 min

    Encore une fois… les phtoos sont superbes !
    Et ces maisons ! J’adore !

    Je découvre ton blog, et je compte bien y revenir en prendre plein les yeux :)

    • Mzelle Fraise
      Reply
      Mzelle Fraise
      27/08/2015 at 9 h 35 min

      Alors à bientôt ;)

    Leave a Reply