argentique Carnet d'adresses Dublin Irlande

Dublin, point de départ

dublin-01

 

6 jours en Irlande à la dernière minute au début du mois de mai, ça a donné : 2 jours à Dublin et 4 de road-trip direction la Wild Atlantic Way,

&

4 pellicules 36 poses, un coupe-vent trèèèès imperméable (et rouge pour être aussi visible qu’une fraise dans un bosquet), de nombreuses mousses de micro-brasseries testées, beaucoup de poissons dégustés,  quelques kilomètres de route engloutis (malgré la conduite à gauche et le volant à droite pour une gauchère), et un roman de Nuala O’Faolain corné dans le sac.

separateur

Voilà ce qui s’est passé à Dublin pendant ces 2 jours :

dublin-sketchnote

separateur

Et j’ai particulièrement aimé : 

little-museum-dublin

the little Museum of Dublin : le musée se situe dans une ravissante maison qui donne sur le parc St. Stephen’s Green et retrace la vie dublinoise au XXè s. grâce aux dons d’objets de la part des habitants. Une jolie façon de raconter l’histoire !

Dublinia : pour expérimenter les périodes viking et médiévale de Dublin ! Le musée tend parfois vers le kitsch un peu poussiéreux, mais c’est ludique et j’ai bien aimé les mises en situation avec mannequins de cire bien flippants :D

 

Pour continuer dans le genre creepy, vous pourrez rencontrer dans la crypte de Christ Church les « Tom & Jerry » locaux (oui, c’est vraiment leur surnom) : les momies d’un chat et d’un rat retrouvées dans les tuyaux de l’orgue ^^.

Caution culturelle : James Joyce les cite dans son ouvrage Finnegans Wake ;)

National Photographic Archive : un centre de la photo très riche qui propose des expositions thématique sur l’Irlande tous les trimestres. Une fois la visite faite, vous serez à 2 pas de Temple Bar, parfait pour une pinte et de la musique celtique dans un pub !

Immanquable évidemment, Trinity College mais surtout la visite de l’exposition autour du fascinant Book of Kells, trésor aux enluminures réalisées sur vélin au 9è s. et de la Long Room de la bibliothèque.

La reconstitution de l’atelier de Francis Bacon à la Dublin City Gallery : pour moi, tout aussi immanquable ! L’atelier a été déplacé de Londres à Dublin et tous les éléments ont été répertoriés et redisposés identiquement ici (jusqu’à la poussière) sous la houlette – entre autres – d’archéologues. Fascinant ! La visite est complétée par un entretien vidéo, des bornes interactives pour consulter tous les objets et, bien sûr, d’œuvres.

Et puis, comme il serait impensable de ne pas se nourrir, voilà une adresse qui est à la fois un délicieux resto mais qui propose également un fish & chips à emporter ou à manger au bar : Super Miss Sue.

Avec toute cette Histoire et toute cette culture, vous aurez sûrement envie d’en savoir plus sur les saveurs irlandaises… Je voulais visiter une distillerie, mais je n’étais pas tellement tentée par Jameson, du coup direction la Teeling Whiskey Distillery ! Le bâtiment est superbe, l’équipe très très cool et les whiskeys… délicieux ^^ Vous pouvez choisir différentes options de dégustation après la visite, je n’ai pas regretté de prendre le forfait le plus élevé, je ne pense pas déguster à nouveau de si tôt un whiskey 25 ans d’âge…

Et enfin, pour passer une bonne nuit, le très chouette Dean Hotel : le design est cool, le petit déjeuner au poil avec une très belle vue sur la ville. En revanche, le club en dessous est bruyant, mais les bouchons d’oreille sont prévus dans les chambres :)

Vous reviendrez éreinté de votre journée à trottiner dans la ville et serez accueilli par une quote sur l’oreiller. D’ailleurs, que ce soit dans les restos, les pubs ou les boutiques, on a croisé beaucoup de maximes affichées, façon Pinterest IRL ou les fameux christmas crackers ^^ Donc on n’oublie pas par exemple de « Keep your eyes on the stars and your feet on the ground », même si je préfère celles avec un brin d’humour supplémentaire :)

dean hotel dublin
dublin-2

separateur

Mais surtout, ça ressemble à quoi, le Dublin que j’ai rencontré ? 

C’est parti pour la séance diapo argentique :

dublin-streetart

dublin-streetart

dublin-trinity-collegedublin-streetart

Cheers Dublin !


separateur

Photos numériques : IPhone 6S / argentiques : Minolta xg9 + Tudorcolor xlx 200

separateur

Au prochain épisode, on démarre le road trip ! Vous en serez ?!

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    2 jours à Dublin - Mzelle Fraise illustratrice
    04/07/2016 at 12 h 00 min

    […] idées sur Vagabonderie pour passer 2 jours très cools à Dublin […]

  • Leave a Reply